Les origines de la fête de la Saint-Patrick

The Origins of St. Patrick's Day

La fête de la Saint-Patrick est une fête catholique romaine qui commémore le saint patron de l’Irlande, décédé le 17 mars de l’an 461. Fait étrange cependant, Saint-Patrick n’était pas irlandais et son nom n’était pas Patrick. En effet, Saint-Patrick est né en Bretagne romaine au 5e siècle et son nom de naissance était Maewyn. À cette époque, l’influence qu’exerçait Rome sur la Bretagne en était à ses dernières heures et la Bretagne s’est vue contrainte de se défendre d’elle-même contre les Saxons, les Pictes et les Scotis d’Irlande. Saint-Patrick a été enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates irlandais et forcé à l’esclavage en Irlande. Plus tard, il s’est réfugié dans un monastère situé en Gaule où il s’est converti au christianisme. Il est retourné en Irlande en l’an 432 en tant que missionnaire où, selon la tradition, il a aboli le paganisme pour permettre au christianisme de se répandre. On raconte que Saint-Patrick aurait utilisé le trèfle à trois feuilles (shamrock) à cette époque pour expliquer la Sainte-Trinité; trèfle à trois feuilles qui demeure à ce jour un symbole de l’identité irlandaise.

La Saint-Patrick était une fête religieuse solennelle jusqu’au XVIIIe siècle, moment où des soldats irlandais qui avaient pris part à la guerre révolutionnaire décidèrent d’organiser les premiers défilés. Les immigrants irlando-américains sont en grande partie responsables de la popularité et de la commercialisation subséquente des célébrations entourant la fête de la Saint-Patrick comme moyen de renouer avec leurs racines après avoir émigré. Selon les données du dernier recensement, 14 % des Canadiens estiment avoir des origines irlandaises; ce nombre s’élève à 10,5 % aux États-Unis.

Si on se fie à la boustifaille proposée pendant la fête de la Saint-Patrick, on serait tenté de croire que les ailes de poulet et les quartiers de pommes de terre sont des plats traditionnellement irlandais. Or, si vous recherchez l’authenticité pour célébrer la Saint-Patrick comme un vrai irlando-américain, il conviendrait plutôt d’opter pour du bœuf salé avec du chou. Les Irlandais qui ont émigré en Amérique étaient généralement pauvres et ce plat représentait souvent le repas le plus copieux qu’ils pouvaient se permettre. Si vous souhaitez essayer ce plat traditionnel, dégustez-le avec une Super Bock Black dont l’amertume et la saveur de malt torréfié se marient bien avec le goût du bœuf salé. En prime, votre bière ressemblera à une stout irlandaise traditionnelle.

La fête de la Saint-Patrick en chiffres

54 % – pourcentage des personnes qui ont l’intention de célébrer la fête de la Saint-Patrick.
82 % – pourcentage des participants qui ont l’intention de porter du vert.
13 millions – nombre de chopines de Guinness servies dans le monde.
276 – nombre de décès liés à la conduite en état d’ébriété le jour de la Saint-Patrick (États-Unis).
75 % – nombre d’accidents d’automobile mortels impliquant un conducteur dont le taux d’alcool était plus de deux fois supérieur à la limite légale.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés