Comment se porte votre foie?

How healthy is your liver?
Tout a changé la semaine dernière lorsqu’un membre de notre famille a été emmené d’urgence à l’hôpital parce qu’il se sentait faible et souffrait de « maux d’estomac » depuis plusieurs semaines. Une tomodensitométrie a révélé qu’il était atteint d’une inflammation du foie. Des analyses de sang et une biopsie ont confirmé qu’il s’agissait d’une hépatite auto-immune. La plupart d’entre nous pensent qu’une maladie du foie résulte d’une forte consommation d’alcool ou de drogues et, bien que cela puisse être vrai, ce n’est pas forcément le cas. On recense plus de 100 formes connues de la maladie du foie, causées par une multitude de facteurs qui peuvent nous affecter tous, peu importe notre âge. La Fondation canadienne du foie (FCF) est une excellente ressource et un organisme de bienfaisance digne de soutien. Parmi les signes qui indiquent que vous pourriez souffrir d’une maladie du foie, notons la jaunisse, une enflure de l’abdomen ou une sensibilité dans la région du foie. Qu’entend-on par consommation excessive d’alcool? La Fondation canadienne du foie suggère aux femmes de consommer un maximum de 10 verres d’alcool par semaine (maximum de deux verres d’alcool par jour) et aux hommes de consommer un maximum de 15 verres d’alcool par semaine (maximum de trois verres d’alcool par jour). Elle recommande également que vous cessiez complètement de consommer de l’alcool si vous souffrez d’une maladie du foie, prenez des médicaments (sur ordonnance ou en vente libre) ou êtes enceinte ou allaitez.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés